The Twilight Zone (2019) - S01E04 - A Traveler (2019)    12 Juin 2019     

Gardons espoir et poursuivons notre exploration de la 4ème dimension. Et même si les lois de la physique sont souvent mises sens dessus dessous et qu'un certain désordre peut donc régner, nous avons décidé de nous raccrocher à ce que nous pouvons, et nous continuons donc à traiter les épisodes de The Twilight Zone dans le bon ordre. Après le troisième, voici très logiquement le quatrième, de quoi vous rassurer et vous donner l'impression d'être encore en territoire connu.

Nous sommes à Iglaak en Alaska et c'est Noël. Le capitaine Lane Pendleton, chef de la police locale, a une petite tradition personnelle qui consiste à pardonner ses crimes à un étranger, sa manière à lui de montrer sa charité chrétienne. Mais alors qu'il s'agit généralement d'un ivrogne local qui en bénéficie, cette année va déroger à la règle avec l'apparition soudaine d'un véritable étranger, arrivé d'on ne sait où directement dans la prison d'Iglaak. Un Noël pas comme les autres qui risque de laisser des traces.

Le titre de cet épisode, A Traveler, nous a immédiatement fait penser à un autre film que nous avions vu il y a quelques années. Celui-ci était titré The Traveler, réalisé par Michael Oblowitz et interprété par un Val Kilmer déjà en grand dérapage. Et même s'il existe de sérieuses différences entre l'épisode de The Twilight Zone qui nous intéresse aujourd'hui et ce film de 2010, il existe également de nombreux points communs. Dans les deux cas un étranger/inconnu s'invite soudain dans la vie d'un petit groupe de personnages où il va faire naître certaines dissensions. Heureusement pour nous, A Traveler est supérieur à The Traveler, et là où il fait très nettement la différence, c'est au niveau de son casting.

Que ce soit Greg Kinnear, Steven Yeun ou Marika Sila, tous les principaux protagonistes sont très bien interprétés et cela apporte une réelle qualité à cet épisode finalement relativement bavard. Le mystère entourant l'étranger éveil forcément notre curiosité et les quelques rebondissements (peu nombreux) suffisent à nous tenir en éveil pendant les cinquante et une minutes que dure A Traveler. Certains regretteront peut-être que l'action ne soit pas plus développée et que l'intrigue de l'épisode ne soit pas un brin plus ambitieuse, mais d'autres apprécieront et souligneront au contraire la simplicité et la finesse de l'ensemble.

Les fans des précédentes versions de la série seront en mesure de faires quelques parallèles avec de vieux épisodes traitant de sujets proches, et ceux qui découvrent The Twilight Zone avec cette version 2019 pourront tout de même remarquer les nombreux liens avec les précédents épisodes. De petits détails certes, mais toujours ça de plus pour ceux qui sont attentifs du début à la fin. Nous remettons une petite pastille jaune à ce quatrième épisode de la saison.

Arflane