Mythes et Croyances (2017) - S01E03 - Black Stockings (2017)    15 Juillet 2019     

Trop de mythes et trop de croyances. Combien d'épisodes faudrait-il pour couvrir toute la matière et aborder chaque sujet ? Après les "morts-vivants" et la lobotomie, le troisième épisode de Mythes et Croyances s'attaque aux Changelings et à un fait divers survenu en Irlande au 19ème siècle. Magie, créatures, superstitions, tout y est.

Car oui, ce troisième épisode titré Black Stockings nous parle d'un couple vivant en Irlande à une époque où les préceptes de l'église peinent encore à l'emporter sur les superstitions locales (et on ne parle donc même pas de la médecine et de la science). Bridget et Michael vivent en relative harmonie, jusqu'au jour où Bridget tombe malade et que Michael soupçonne qu'il ne s'agit pas d'une simple pneumonie. Selon lui, Bridget est sous l'emprise d'un changeling, et il n'a plus que quelques jours pour intervenir et la sauver avant de la perdre à jamais.

Ce troisième épisode renoue avec l'ambiance et le style de They Made a Tonic (le premier) avec une intrigue plus orientée sur la mise en scène de cette histoire irlandaise que sur l'établissement d'un historique et l'alignement de faits. Bridget et Michael nous servent de porte d'entrée dans une époque où les femmes n'avaient pas leur mot à dire et où leur place au sein du foyer était parfaitement établie. Quel rapport nous direz-vous ? Il vous faudra regarder l'épisode pour connaître le fin mot de l'histoire. Mais Black Stockings parvient en tout cas à nous entraîner à sa suite dans cette histoire et à nous sensibiliser à diverses thématiques intéressantes.

Nous pourrions regretter que Aaron Mahnke (dans son podcast) ou que David Chiu et Patrick Wall, les deux "scénaristes" de l'épisode, n'ait pas profité de l'opportunité pour inclure d'autres créatures du folklore européen ou mondial, mais la contrainte de temps et une nouvelle fois responsable de ce choix, et nous ne pouvons donc pas leur faire trop de reproches. Black Stockings est en tout cas bien interprété, et se regarde facilement et avec intérêt. Les parallèles avec des films d'horreur croisés ces dernières années sont nombreux, ne serait-ce qu'avec The Hole in the Ground (9 avril 2019) et The Hollow Child (22 mai 2018), mais il y en a quantité d'autres.

Black Stockings aborde donc une thématique qui nous parle à nous autres fans d'horreur, et qui lui vaut une pastille jaune. Les trois premiers épisodes sont très proches en termes de qualité, avec la très légère baisse d'Echoes, et les trois prochains épisodes nous réservent donc forcément encore de bonnes surprises.

Arflane