Channel Zero (saison 1) (2016)    01 Janvier 2019     

Finir une année avec une série horrifique et débuter l'année suivante avec une autre série horrifique, que peut-on vouloir de mieux ? Et après la cinquième saison de The Walking Dead, voici donc la toute première saison de Channel Zero. Une série définitivement différente, nous proposant une histoire originale et intrigante qui a immédiatement retenu notre attention.

Cette première saison de Channel Zero nous parle de Mike Painter, un psychologue pour enfant retournant subitement dans la ville de son enfance, poussé par une pulsion soudaine. Alors qu'il n'était qu'un enfant, certains de ses amis étaient morts dans des circonstances étranges et son propre frère jumeau avait disparu. Ces événements n'ont jamais été élucidés. Et maintenant que Mike retourne chez lui, une étrange émission télé pour enfants, une première fois diffusée à l'époque des morts et disparition, refait soudainement surface. Et c'est alors que de nouvelles disparitions surviennent...

Découvrir un nouveau film d'horreur est toujours un moment particulier. Encore plus lorsqu'on ne connaît ni le réalisateur ni les acteurs impliqués. Mais une série télé c'est encore autre chose car on sait qu'on s'embarque pour de longues minutes et peut-être pour de multiples saisons après ça. Les saisons de Channel Zero ne contiennent toutefois que six épisodes, ce qui réduit tout de même quelque peu la durée du voyage. Mais il existe déjà quatre saisons à ce jour, ce qui nous laisse un peu de marge avant de devoir trouver autre-chose à regarder.

Mais penchons-nous sur le contenu de cette première saison, et plus particulièrement son intrigue. Un petit village, une vieille histoire à laquelle tout le monde préfère ne plus penser, et un héros qui vient remuer tout ça au grand désespoir de tous. L'entrée en matière est réussie, nous présentant des personnages intéressants, une situation énigmatique et un réel mystère plane sur tout cela. Le spectateur a envie d'en savoir plus et de plonger dans l'étrange programme Candle Cove qui apparaît sur les écrans de télévision. Mais, alors même que la saison ne comporte que six épisodes, le rythme n'est pas parfaitement maîtrisé. Les deux premiers épisodes sont très bons mais les quatre suivants un peu moins.

Le spectateur a envie de connaître le fin mot de l'histoire et va donc visionner la série jusqu'au bout, mais si la série avait comporté plus d'épisodes (ne serait-ce que dix ou douze), l'ennui aurait peut-être pu s'installer assez rapidement. Channel Zero débute donc par une saison correcte mais perfectible et il nous faudra visionner la deuxième saison pour voir si le cap a été maintenu ou corrigé. Cette première saison mérite tout de même une petite pastille jaune, pour son ambiance, son mystère et sa créature à l'apparence très réussie.

Arflane