American Horror Story (saison 8) (2018)    08 Janvier 2019     

Quelle est l'espérance de vie d'une série horrifique ? X Files : Aux Frontières du Réel a tenu neuf saisons avant d'entrer en hibernation (et de ressurgir pour deux saisons supplémentaires en 2016), The Walking Dead en est également à sa neuvième saison actuellement (même si nous avons quelques saisons de retard sur Passion Horreur), et nous vous proposons aujourd'hui la huitième saison de American Horror Story. Difficile d'étirer un concept sur une décennie sans risquer de tourner en rond et de lasser le public. Après une septième saison plutôt réussie (et en nette amélioration par rapport à la sixième), Ryan Murphy et Brad Falchuk remettent le couvert et nous parlent d'apocalypse.

La saison débute avec une situation de crise plongeant rapidement le monde dans une ère post-apocalyptique où les quelques survivants se terrent dans des abris. Le cadre est en place et l'intrigue peut alors progressivement tisser sa toile. Qui a provoqué cette apocalypse ? Que vont faire les survivants pour rester en vie et seront-ils en mesure de remettre l'humanité sur de bons rails ?

Telles sont les questions que l'on se pose au début de cette huitième saison d'American Horror Story, avant de rapidement constater que cette saison n'est pas tout à fait comme les autres. Au risque de vous spoil quelque peu, nous sommes obligés d'entrer un peu plus dans les détails. Si vous préférez découvrir la saison par vous-même, nous vous suggérons de ne pas poursuivre la lecture de cet article et d'y revenir par la suite.

Jusque-là, chaque saison d'American Horror Story nous racontait une histoire nouvelle et différente. Il y avait bien quelques liens entre certaines saisons avec des personnages récurrents faisant quelques apparitions. Mais, dans l'ensemble, chaque saison pouvait être visionnée sans avoir vu les autres. Avec cette huitième saison, les choses changent (enfin ?). Pour bien la comprendre, il vous faudra avoir vu les saisons 1 et 3 d'American Horror Story (ainsi que la cinquième dans une moindre mesure) et vous en souvenir un minimum. On retrouve en effet des personnages de ces saisons et cette huitième saison en est le prolongement.

Et même si certains seront un peu déçus (comme nous avons pu l'être nous-même) de ne pas avoir droit à une vraie saison dédiée au genre post-apocalyptique, l'intrigue bifurquant assez rapidement vers autre chose (même si le fond de la trame est bien post-apo), nous ne pouvons que saluer cette volonté d'entre-mêler les saisons, les personnages et les intrigues. Cette huitième saison d'American Horror Story est une des plus intéressantes à regarder pour tous ces liens qu'elle tisse, et, même si tout n'y est pas parfait, nous lui remettons une pastille verte, signe que le baromètre est en hausse.

Deux autres saisons semblent déjà avoir été validées et nous ne pouvons dont qu'attendre la suite, en espérant que d'autres liens soient tissés et que la série y gagne encore en intérêt et qualité.

Arflane