Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
Terror Trap
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
Dan Garcia (2010)
   27 Juin 2011  

Avant d'écrire cet article je me suis permis de relire celui que j'avais écrit sur Motel 2 le 13 janvier 2009. Car à quelques détails près (casting, décors, ...), ce Terror Trap en est une copie pure et simple.

Le principe en est pour ainsi dire identique. Un motel dans un coin perdu des Etats-Unis où de pauvres touristes finissent par s'échouer. Un système de caméras cachés permettant aux propriétaires et à une faune locale peu reluisante de ne rien rater de ce qui se déroule dans les chambres et aux alentours. Et finalement ces mêmes dépravés locaux qui endossent parfois la défroque du bourreau pour pimenter un peu leur fin de soirée.

Alors certes le déroulement des évènements n'est pas le même et Terror Trap se focalise essentiellement sur un seul couple, mais pour le reste les similitudes sont légions. D'autant plus qu'aucun élément nouveau ne vient extraire Terror Trap du lot. Pas de twist inventif, pas de rebondissement original ou de personnages moins caricaturaux qu'à l'accoutumée.

Les plus agités d'entre vous verront probablement les deux films, mais s'il ne fallait en voir qu'un, je conseillerai plutôt Motel 2.

Arflane