Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
The Super
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
Stephan Rick (2017)
   07 Janvier 2020  

En grands fans de cinéma que vous êtes, vous avez forcément vu que Top Gun 2 (Top Gun : Maverick) allait sortir cet été. En apprenant cette nouvelle, nous nous sommes posé la question suivante : "Et Val Kilmer dans tout ça ?". Cet acteur que nous aimions pour ses rôles dans Willow, Heat, jusqu'à Déjà Vu de Tony Scott en 2006. Mais l'homme a souvent été critiqué pour son sale caractère, et sa prise de poids n'aidant pas, il a petit à petit disparu du haut des affiches pour apparaître de plus en plus régulièrement dans de gros nanards à peine regardables. Les derniers échos que nous avions eus de lui concernaient sa lutte contre un cancer de la gorge, autant dire que rien ne semblait bien prometteur dans sa carrière. Mais l'arrivée de Top Gun 2, avec le nom de Val Kilmer au générique, nous a poussé à nous pencher sur sa filmographie et à tenter d'y trouver un film d'horreur récent. C'est chose faite avec The Super.

Phil et ses deux filles viennent vivre dans l'immeuble newyorkais dans lequel Phil a accepté un poste de surveillant/homme à tout faire. Mais d'étranges événements surviennent dans l'immeuble, avec la disparition de quelques locataires et Phil ne tarde pas à soupçonner son collègue Walter, un vieil homme qui hante les couloirs de l'immeuble et s'adonne à des rituels vaudou.

Tout commence plutôt mal avec The Super. L'intrigue est connue (combien de films avec cette entrée en matière ?) et les apparitions de Val Kilmer semblent devoir être anecdotiques, nous étions donc inquiets. Mais il apparaît rapidement que la rareté de Val Kilmer est peut-être une bonne chose et que ses capacités vocales n'étaient de toute façon pas vraiment suffisantes pour lui permettre de tenir un rôle plus actif dans le film. Il incarne du coup un personnage inquiétant qu'on aperçoit et qu'on croise, un rôle parfaitement à sa portée, et il s'en sort tout à fait honorablement. Pour le reste, The Super est effectivement relativement bateau, au point que nous pensions avoir deviné le fin mot de l'histoire bien avant la fin du film.

Nous nous apprêtions même à lui remettre une décevante pastille orange, pestant une nouvelle fois contre ces notes IMDB bien au-dessus de la valeur réelle des films (The Super est actuellement noté à 6,0). Sauf que voilà, la fin de l'intrigue nous a prouvé que nous avions tort et que nous n'avions rien compris à ce qui se passait sous nos yeux. Pas suffisamment pour en faire le film de l'année doté d'un twist révolutionnaire, mais assez pour nous faire changer d'avis et réviser notre jugement. The Super est finalement un sympathique film d'horreur, assez classique dans sa construction et dans son approche et souffrant d'un ventre mou en son milieu, mais sachant injecter suffisamment de rebondissements dans sa dernière partie pour justifier son existence.

Nous lui remettons donc une pastille jaune et espérons qu'il ne s'agit pas de la dernière apparition de Val Kilmer dans notre blog.

Arflane