Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
The Seasoning House
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
Paul Hyett (2012)
   16 Août 2013  

Toutes bonnes choses ont une fin et il en va de même avec les mauvaises. C'est pourquoi la grosse série de pastilles oranges que nous vivions jusque là prend fin avec The Seasoning House, un petit conte de fée au pays des maisons de joies...

Angel est muette et depuis son kidnapping et son arrivée dans le bordel où elle est tenue prisonnière, elle est devenue la femme à tout faire de Viktor. Elle s'occupe des nouvelles, les drogue avant l'arrivée des clients et se montre d'une discrétion exemplaire. Mais un jour, elle se lie d'amitié avec une des nouvelles venues et tout change.

The Seasoning House est une de ces films d'horreur réalistes qui vous glacent le sang tout naturellement. Pas besoin d'effets spéciaux démesurés ou de tueur masqué au passé obscur, ce que vous voyez est vrai (ou l'a été et le sera à nouveau) et terriblement inhumain. Le film n'a pas la prétention d'être une histoire vraie apparemment, mais c'est tout comme.

Est-il vraiment nécessaire de parler de la réalisation et du jeu d'acteur ? Peter Hyett, dont c'est le premier film en tant que réalisateur (après une belle carrière dans les maquillages et effets spéciaux), fait un travail tout à fait correct pour donner vie à cette maison et à ses divers occupants. Le casting est très bon et tous les acteurs et actrices sont convaincants dans leur rôle et semblent s'être impliqués à fond pour les besoins du film. L'intrigue est simple et efficace et l'héroïne n'a pas trop de peine à obtenir notre soutien total dans sa croisade libératrice et même si certains fans d'horreur vont probablement reprocher au film un léger manque d'ampleur (ou d'ambitions) dans sa dernière partie, The Seasoning House est une plutôt bonne surprise et un bol d'air frais (malgré son sujet) dans le tsunami orange de ces derniers temps.

Arflane