Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
Retour à Zombieland
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
Richard Fleischer (2019)
   30 Décembre 2019  

L'année 2019 nous offre encore deux jours pour vous proposer deux "films du moment" que nous n'avions pas eu l'occasion de voir jusque-là. Nous commençons avec Retour à Zombieland, la suite longtemps attendue du succès de 2009 Bienvenue à Zombieland, et nous achèverons l'année avec Wedding Nightmare, une fête de mariage qui tourne court. Mais ne brûlons pas les étapes et occupons-nous avant tout d'écharper un maximum de zombies !

Des années se sont écoulées depuis que Columbus, Tallahassee, Wichita et Little Rock se sont rencontrés et ont survécus ensemble dans l'apocalypse zombie qu'est devenu le monde. Ils vivent désormais tranquillement à la maison blanche et coulent des jours presque heureux. Sauf que tout le monde ne goûte pas à ce mode de vie et le groupe ne tarde pas à se scinder. Columbus et Tallahassee vont devoir partir à l'aventure une nouvelle fois pour retrouver les autres et s'assurer que tout le monde est sain et sauf.

Ho comme nous n'aurions pas aimé être à la place du trio de scénaristes en charge d'écrire celui de Retour à Zombieland ! Le premier, sorti en 2009, alors que la série The Walking Dead n'existait même pas encore, avait dû être relativement sympathique à écrire. Piocher dans tous les clicher, apporter une touche d'originalité, développer les personnages, les situations, l'humour, etc. Pas forcément facile, mais définitivement un challenge qu'on aurait aimé relever. Mais l'écriture de cette suite, a dû être, au contraire, un exercice particulièrement pénible.

Tant de films et de séries sur les zombies sont sortis dans les dix ans qui nous séparent du premier volet, et trouver une once d'originalité était pratiquement mission impossible. Nous ne vous cachons d'ailleurs pas que de ce point de vue-là Retour à Zombieland est une relative déception. L'intérêt principal est finalement de retrouver les personnages que nous aimons bien afin de partager quelques minutes supplémentaires de leurs vies. Les règles de survies édictées par Columbus et la boaferie de Tallahassee restent les centres d'intérêts principaux, les personnages interprétés par Emma Stone et Abigail Breslin étant nettement plus secondaires et souvent spectateurs (fans d'Abigail Breslin passez votre chemin, son rôle est ridiculement petit).

Les scénaristes tentent donc de jouer sur les forces du premier film, de pousser certains délires un peu plus loin, et d'ajouter quelques personnages à la franchise (même si nous doutons que cela devienne une franchise) au passage. Signalons ainsi la présence de Luke Wilson, Zoey Deutch et Rosario Dawson (entre autres) parmi les nouveaux arrivants, mais sans pouvoir vous garantir qu'ils arrivent au bout du film vivants. Certains rebondissements sont clairement tirés par les cheveux et les fans purs et durs de films de zombies risquent de trouver quelques incohérences dérangeantes, mais si vous êtes là pour la comédie, vous n'y verrez aucun problème.

Reste donc un film divertissant enchaînant les scènes d'action ou de comédies plutôt réussies et ce qui lui manque en originalité il nous l'offre en délires et énergie. Retour à Zombieland n'aura clairement pas le même impact que le premier volet à son époque, mais cette suite évite au moins de se vautrer totalement. Nous lui remettons une pastille jaune et enfilons dès à présent le costard pour la cérémonie de mariage à laquelle nous nous apprêtons à assister.

Arflane