Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
Last Girl Standing
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
Benjamin R. Moody (2015)
   04 Avril 2016  

Les films qui sortent du lot sont rares. Entre les suites, les remakes, et les films soit disant nouveaux qui sont ouvertement inspirés de tout ce qu'on a pu voir ces cinquante dernières années, les films qui viennent exciter nos neurones sont peu nombreux. Ces derniers mois, seuls des films comme Manuel de Survie à l'Apocalypse Zombie, Ash vs Evil Dead, The Final Girls ou le remake de Martyrs on réellement éveillé notre curiosité avec des résultats et des pastilles finalement assez variés. Le film du jour, grâce à son synopsis prometteur, avait attiré notre attention et nous nous réjouissions de le regarder.

Camryn a survécu à un tueur masqué et doit désormais tenter de retrouver une vie normale. Elle décroche un job dans une blanchisserie et doit à nouveau se confronter au monde extérieur malgré ses craintes. Elle est évidemment très méfiante et n'accorde sa confiance que difficilement. Et ce ne sont pas les quelques éléments qui vont la pousser à penser que le tueur masqué est une nouvelle fois à ses trousses qui vont lui permettre de se détendre.

Vous vous demandez peut-être ce qui a bien pu nous intéresser autant dans le synopsis de Last Girl Standing. Simplement le fait que le film commence là où la plupart des slashers se terminent. La "last girl" s'en sort et on nous propose de voir ce qu'il advient d'elle par la suite. Une approche relativement intéressante du sujet qui semblait nous promettre un scénario original et une intrigue potentiellement plus dramatique qu'horrifique, mais intéressante malgré tout. Un intérêt initial malheureusement rapidement remis en question lorsque le scénario s'oriente vers une nouvelle confrontation avec un potentiel tueur masqué.

L'originalité initialement promise se transforme donc petit à petit en slasher un peu plus classique. Certaines scènes sortent tout de même un peu du lot et montrent que Last Girl Standing aurait pu être encore bien meilleur. Il aurait peut-être suffit de se focaliser un peu plus sur le retour à la réalité de l'héroïne en début de film et ne pas la replonger aussi rapidement dans le monde du travail et dans la vie active. Mais les choix effectués par Benjamin R. Moody sont sans doute justifiés par des questions de moyens, de temps ou d'envies, et nous sommes donc mal placés pour lui donner des leçons. Mais vu que le choix de la pastille nous appartient, nous ne pouvons nous résoudre à donner autre chose qu'une médiocre pastille orange à l'ensemble.

D'autant plus que la chute de l'intrigue de Last Girl Standing est un peu trop évidente et ne parvient pas à relever le niveau à la dernière seconde. Vu qu'il s'agit du premier long métrage de Benjamin R. Moody, nous gardons espoir pour l'avenir et l'encourageons à nous contacter s'il veut profiter de nos nombreuses et folles idées de scénarios de films d'horreur.

Arflane