Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
The Invitation
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
Karyn Kusama (2015)
   19 Avril 2016  

Comme toujours, les meilleures surprises sont celles auxquelles on ne s'attend pas et qui vous tombent dans les bras par surprise. Aurions-nous pu anticiper The Invitation ? Nous aurions pu nous pencher sur son palmarès et voir qu'il a remporté le International Critic's Award au NIFF 2015 ou la compétition fantastique officielle du Sitges Film Festival. Nous aurions également pu voir que le film est réalisé par Karyn Kusama, qui alterne le bon et le moins bon depuis le début du 21ème siècle. Mais non, nous avons abordé The Invitation sans savoir, sans nous douter.

Will n'as pas revu Eden, son ex, depuis deux ans. Deux années durant lesquelles il a tenté de surmonter son deuil suite à la mort de leur fils. Il tente de refaire sa vie avec Kira, jusqu'au jour où il reçoit une invitation à un repas organisé par Eden et son nouveau compagnon David. Un repas auquel a été convié tout leur groupe d'amis qu'ils ont quelque peu perdu de vue depuis l'accident. L'ambiance est un peu étrange et tous ne savent pas trop ce qu'ils font ici. Will n'est pas très réceptif à ce qui se passe autour de lui. A-t-il simplement du mal à se remettre de la mort de son fils ou a-t-il raison de se méfier de David et de cette étrange soirée à laquelle ils ont tous été conviés ?

Comme nous vous l'avons très volontiers avoué dans l'introduction, The Invitation est arrivé jusqu'à nous sans apparaître sur notre radar. C'est en toute inconscience que nous avons commencé à le regarder avec, tout au plus, une vague connaissance de son synopsis. Et c'est vierge de tout préjugé que The Invitation nous a dépucelé. Une phrase étrange, mais définitivement une agréable sensation.

L'intrigue est simple et le film se résume pour ainsi dire à un huis-clos dans la maison d'Eden, dans les collines de Los Angeles. Une dizaine de personnages et une situation étrange qui plonge le spectateur dans le doute et la suspicion. Tout repose sur Will et son état mental. Sa fragilité suite à la mort de son fils et sa difficulté à surmonter cette perte. Est-il dépressif et voit-il le mal partout ou sa méfiance vis-à-vis de David et de cette étrange soirée est-elle justifiée ? Le doute subsiste longtemps et chaque personnage vient ajouter sa petite pierre à l'édifice pour compliquer un peu plus la tâche du spectateur qui tente de comprendre ce qui se passe.

Comme tout bon huis-clos, The Invitation repose essentiellement sur les épaules des acteurs et leur capacité à nous faire croire à toute cette histoire. Au casting, des inconnus et quelques têtes connues comme Logan Marshall-Green (Prometheus), Michiel Huisman (pour les fans de Game of Thrones) ou John Carroll Lynch (American Horror Story et Zodiac). Un bon groupe d'acteurs qui donne très efficacement vie à leurs personnages et nous entraînent à leur suite dans une étrange soirée. Simple mais efficace, The Invitation mérite bien une jolie pastille verte.

Arflane