Infini de Shane Abbess (2015)    04 Février 2019     

Il arrive qu'un film se refuse à nous ou que nous nous refusions à un film pendant des jours, semaines, mois voire même années parfois. Et Infini, le merveilleux film du jour, est un de ces films. Nous l'avons en notre possession depuis surement trois bonnes années, et nous l'avons même débuté à une ou deux reprises, sans jamais avoir l'occasion de le visionner entièrement, repoussant sans cesse le moment d'écrire cet article et de vous le soumettre enfin. Mais 2019 semble être l'année de tous les possibles et de tous les changements, et Infini en est une des preuves.

Des troupes d'élites sont envoyées sur une planète très éloignée de la Terre où se trouve un avant-poste minier et où une situation de crise vient d'éclater. Leur mission, retrouver Whit Carmichael, seul survivant de la précédente expédition, et récupérer le minerai si possible. Mais malgré leur entraînement et leur professionnalisme, le capitaine Seet Johanson et ses hommes et femmes ne s'attendent pas à ce qui va leur arriver.

Après tant de rendez-vous manqués avec Infini et tous ces mois écoulés, nous ne pouvions évidemment pas regarder le film par-dessus l'épaule sans lui accorder notre pleine attention et concentration. Et nous devons bien avouer que c'est une bonne chose car Infini n'est pas le film le plus accessible dans son entrée en matière. Pourtant l'intrigue est relativement simple si l'on met les éléments dans le bon ordre et c'est peut-être ce que Shane Abbess a voulu cacher le plus longtemps possible en brouillant les pistes et en "déconstruisant" son film quelque peu.

Une entrée en matière du coup un peu difficile pour les spectateurs, mais accrochez-vous, Infini en vaut la peine. Non qu'il s'agisse du meilleur film de science-fiction de l'année 2015 ou qu'il soit horrifiquement traumatisant, mais simplement parce qu'au vue de son budget (estimé à moins d'un million de dollars !) le résultat obtenu, notamment d'un point de vue visuel, est vraiment excellent. Ce petit film australien nous propose une plongée dans un univers crédible où l'humanité exploite désormais avidement les ressources d'autres planètes sans trop prendre le temps d'étudier les risques et éventuelles conséquences. Et Infini nous présente l'un de ces risques et ses conséquences en pleine action.

Le film reçoit une petite pastille jaune censée vous encourager à lui donner sa chance et à voir ce qu'il est possible de faire en matière de science-fiction avec un budget aussi mince. Les acteurs portent le film sur leurs épaules, au milieu de décors convaincants et à bord d'une intrigue bien trouvée. Infini connaît une petite baisse de tension, un bon quart d'heure creux qui a failli lui valoir une pastille orange, mais la chute est parvenue à redresser le cap de justesse. Infini n'est définitivement pas le meilleur film d'horreur science-fictionnel, mais son rapport qualité/prix est excellent et tous fans du genre devrait y jeter un oeil.

Arflane