Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
Find Me
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
Andy Palmer (2014)
   14 Juillet 2016  

Parfois, à la fin d'un article, nous promettons de nous pencher sur tel ou tel film, de surveiller la carrière d'un réalisateur ou de vous offrir un bon film asiatique prochainement. Et soyons honnêtes, à la manière des politiciens, nous ne tenons que très rarement nos engagements. Mais cette fois-ci nous sommes hyper réactifs et nous nous sommes jetés sur le premier film d'Andy Palmer (le réalisateur de The Funhouse Massacre) aussi vite que possible (merci les vacances et le temps libre en trop). Voici donc Find Me, une sombre histoire de maison hantée.

Emily et son mari Tim viennent d'acheter une belle maison à très bon prix et s'y installent dans la bonne humeur. D'étranges événements ne tardent toutefois pas à survenir et Emily, généralement seule à la maison pendant que Tim est au travail (normal), commence à s'inquiéter sérieusement. Aidée par sa meilleure amie Claire, et soutenue par Tim, Emily va tenter de comprendre ce qui se passe dans leur nouvelle demeure.

Petit résumé de l'épisode précédent : The Funhouse Massacre, réalisé par le même Andy Palmer, nous a bien plus et nous avons donc décidé de nous pencher sur ses précédents films. Find Me, premier de la liste, devrait nous donner un élément de réponse sur la part de responsabilité du réalisateur ou des scénaristes sur le relatif succès de l'entreprise. Et les premières minutes du film ne sont franchement pas rassurantes (mais tel était déjà le cas dans The Funhouse Massacre). Find Me, premier long-métrage au budget anecdotique, nous raconte une histoire terriblement banale. La mise en situation est poussive, et les quarante premières minutes de film sont très ennuyantes à regarder.

Ce n'est que dans la deuxième moitié du film qu'on aperçoit enfin un peu de lumière au bout du tunnel. Pas une remontée fantastique qui aurait permis au film d'obtenir une pastille jaune malheureusement, mais tout de même un brin d'originalité et une visible intention de nous raconter quelque chose d'un tout petit peu différent. Les rebondissements restent malgré tout prévisibles et la chute ne devrait pas surprendre grand monde, mais Find Me, même s'il s'agit d'un film plutôt médiocre, se distingue tout de même très nettement des très mauvais films de fantômes qui nous tombent régulièrement entre les mains. Andy Palmer essaye même de mettre un peu de style dans sa mise en scène, mais sans grand impact sur la qualité finale du produit.

Find Me reçoit une pastille orange évidemment un peu décevante, mais laisse entrevoir un peu d'espoir pour l'avenir. Il est encore un peu tôt pour dire si Andy Palmer a du talent ou s'il est juste bien accompagné, mais il nous reste deux films à voir avant que la sentence ne tombe.

Arflane