Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
Dark Touch
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
Marina de Van (2013)
   03 Octobre 2013  

A défaut de vous avoir parlé du film hollandais Daglicht de Diederik Van Rooijen (mais qu'on vous conseille vivement), voici une co-production franco-irelando-suédoise avec Dark Touch, pas tout à fait la même chose, mais on fait avec ce qu'on a.

Neve, une jeune fille de onze ans, ne se sent pas bien dans sa maison où elle a l'impression que les choses se meuvent par elles-mêmes. Ses parents ne la croient pas et pensent qu'elle a du mal à s'adapter à la vie à la campagne. Mais une nuit, les éléments se déchaînent et les parents de Neve succombent ! Désormais orpheline, elle est recueillie par des voisins amis de la famille, et c'est désormais autour de leur foyer que vont se dérouler les étranges événements.

Avec Dark Touch nous avons l'occasion de nous pencher une nouvelle fois sur cette grande interrogation existentielle : quelle est la part de mystère que l'on peut laisser planer sur un film une fois terminé. Car l'intrigue de Dark Touch possède une bonne grosse zone d'ombre que personne ne prend la peine de dissiper et cela peut être frustrant pour certains spectateurs. De là à dire que ça plombe le film, il y a un grand pas que nous ne sommes pas prêts à franchir.

Dark Touch démarre comme un film de maison hantée, tout en ambiance et subtilité, avant de bifurquer vers quelque chose de plus original, nous proposant une héroïne aux agissements et aux motivations bien plus ambigus qu'à l'accoutumée. L'ambiance est pesante et prenante d'entrée de jeu et même si le rythme n'est pas toujours très soutenu, on ne s'ennuie pas et on cherche obstinément à comprendre ! Techniquement et artistiquement correct, le film est servi par une troupe d'acteurs compétents et une héroïne interprétée par Missy Keating (fille de Ronan Keating pour les fans) qu'on ne manquera certainement pas de revoir prochainement.

Alors pourquoi ne pas mettre une pastille verte à ce film dont on ne dit que du bien ? Peut-être parce que la chute est malgré tout un peu trop frustrante avec les interrogations qu'elle soulève. Mais Dark Touch vaut largement le coup d'oeil et peut-être qu'il ne vous fera pas exactement le même effet qu'à nous.

Arflane