Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
Birdemic 2: The Resurrection
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
James Nguyen (2013)
   11 Décembre 2013  

Il est des taches dans la vie qu'on sait devoir accomplir, mais qu'on repousse le plus longtemps possible. Un peu comme la décoration du sapin de Noël, qu'on va rater à coup sûr, mais qu'on est bien obligé de finir avant le grand soir. Avec Birdemic 2 : The Resurrection, c'est exactement la même chose. Un film tellement terrifiant, qu'on ose pas s'y frotter sans une période de préparation.

Rod et Nathalie, les glorieux héros du premier film, ont survécu (et apparemment tout oublié) et décident d'investir de l'argent dans la production du film d'un ami réalisateur. Celui-ci engage une actrice qu'il trouve très jolie et qu'il désire fortement ... apprendre à connaître. Malheureusement, alors qu'ils se promènent tout tranquillement sur la plage, ils tombent sur une nageuse qui vient de se faire agresser par une méduse géante ! Et vu que le film s'appelle toujours Birdemic, des oiseaux ne tardent pas à se joindre à la fête pour compléter le tableau.

Dans la famille "films à pastille rouge", Birdemic 2 occupe une place à part. Premièrement parce que son réalisateur, James Nguyen, qui s'est auto-proclamé "maître des thrillers romantiques", n'est vraiment pas bon. Le film est mal filmé (ils n'ont jamais entendu parler de la steadicam ou cela excédait le budget du film), la prise de son est absolument catastrophique (même des gros amateurs font mieux !), et les acteurs n'ont visiblement pas jugé utile de prendre des cours entre les deux films. Le scènes sont ridicules, les dialogues pitoyables et on ne parle même pas des effets spéciaux qui n'ont pas non plus progressé depuis le premier Birdemic. Le film contient tellement de défauts épiques, qu'il est impossible de tout relater ici. D'autant plus qu'il faut le voir pour le croire !

Mais le premier film avait connu un certain succès grâce à sa nullité, amusant les spectateurs de nombreux festivals. On peut donc facilement imaginer que James Nguyen s'est dit qu'il lui suffisait de faire un film du même style pour récolter un "succès" comparable. On ne parle évidemment pas du scénario, de l'intrigue, des rebondissements et de la chute, ces éléments ne faisant pas partie du cinéma de monsieur Nguyen. Il est l'initiateur d'un nouveau genre de cinéma, un genre qui récolte uniquement des pastilles rouges !

P.S. Regardez quand même cette affiche de fou ! On s'attend à un film qui envoie du lourd ! Et pour vous rendre bien compte de l'ampleur du désastre, cliquez ICI pour visionner un petit extrait.

Arflane