Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
Anna et l'Apocalypse
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
John McPhail (2017)
   14 Octobre 2019  

Encore des zombies ?! The Dead Don't Die ne nous a donc pas suffi ? Clairement non, certainement pas après un film aussi insatisfaisant. Mais c'est une nouvelle fois le hasard qui fait plus ou moins bien les choses en nous mettant dans les pattes Anna et l'Apocalypse. Une énième histoire de zombie donc, mais cette fois-ci, nous avons droit à des chorégraphies et à des chansons.

C'est Noël et la petite ville de Little Haven s'apprête à fêter ça comme il se doit. Sauf que voilà, une invasion de zombie survient juste à ce moment-là et les habitants se retrouvent à lutter pour leur survie. Dans le lot, la jeune Anna Shepherd et quelques-uns de ses amis qui vont tenter d'échapper aux morsures et de retrouver leur famille.

En matière de scénario, ne nous le cachons pas, Anna et l'Apocalypse ne révolutionne absolument rien. Il s'agit d'une comédie-horrifique (mettant des adolescents en scène) tout ce qu'il y a de plus classique. Les zombies sont lents, les victimes parfois presque consentantes, et les rebondissements, dans l'ensemble, plutôt classiques. L'originalité, il faut évidemment aller la chercher du côté musical de l'entreprise. Et de ce point de vue-là, si vous êtes fan de comédies-musicales-zombiesques (un genre clairement sous-exploité, nous sommes tout à fait d'accord avec vous), vous allez être comblés.

Les acteurs chantent bien, dansent peu (quelques vagues chorégraphies accompagnent les chansons, mais on ne peut pas appeler cela de la danse) et les chansons s'enchaînent assez régulièrement, exprimant haut et fort les sentiments des personnages au moment où ils les vivent. Alors certes, les fans d'horreur pure estimeront sans doute (et à raison) que la dose de frissons est un peu légère et qu'il s'agit donc essentiellement d'une comédie-musicale et non d'un film d'horreur, mais c'est aussi ce qui fait l'intérêt du cinéma fantastique, cette diversification des sujets et des approches, et nous n'allons donc pas nous en plaindre.

Anna et l'Apocalypse est drôle, divertissant et on y trouve des zombies bien plus menaçants que ceux de The Dead Don't Die, et pour ces trois raisons nous avons décidé de lui remettre une petite pastille jaune. Signalons en matière de conclusion, que l'actrice principale, Ella Hunt, ne nous est pas inconnue vu que nous venons de la croiser dans un épisode de Mythes et Croyances (Elizabeth Bathory : Mirror Mirror). Sa carrière dans le fantastique est donc lancée, attendons de voir la suite.

Arflane