Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
The Amityville Curse
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
Tom Berry (1989)
   22 Juillet 2016  

L'heure est grave ! Après deux pastilles jaunes initiales pour deux films plutôt corrects, la saga Amityville s'est enfermée dans deux pastilles orange avec Amityville 3 et Amityville 4, deux films en sérieux manque de vitesse et d'énergie. Amityville 5, titré The Amityville Curse, se doit de redresser la barre afin de sauver la franchise de la noyade.

Un couple se rend à Amityville (le quartier, pas la maison) dans le but de voir la célèbre maison hantée, mais en chemin Debbie a un pressentiment et son attention est attirée par une autre maison qui est justement à vendre. Avec la participation de quelques amis, ils achètent la maison et entreprennent de la retaper. Mais la célèbre maison d'Amityville n'est apparemment pas la seule à être hantée dans le coin et les journées passées dans leur nouvelle demeure s'avèrent rapidement plus mouvementée que prévu.

L'affiliation de ce film à la franchise Amityville est un peu étrange. Sous prétexte que l'action se déroule dans le même quartier et qu'il s'agit aussi d'une histoire de maison plus ou moins hantée, le film reçoit le titre The Amityville Curse et fait officiellement parti de la famille. Remarquons que ce cinquième volet est sorti la même année qu'Amityville 4, en 1989, et qu'il n'y a donc aucune volonté de continuité ou de logique dans les scénarios. Il s'agit juste de profiter du mot "Amityville" dans le titre du film, en espérant que les fans d'horreur mordront à l'hameçon et que le film sera rentable.

Maintenant que vous savez que le contenu d'Amityville 5 n'a absolument rien à voir avec l'emblématique maison et avec les massacres y ayant eu lieu, êtes-vous encore désireux d'en savoir plus sur le film ? L'intrigue tourne autour d'un prêtre s'étant fait tué en pleine confession par un inconnu. Des reliques de son église et même le confessional dans lequel il est mort ont ensuite été entreposés dans la maison que les personnages principaux achètent quelques années plus tard. La suite du scénario mélange un peu tout, certains personnages étant influencés par la maison alors que d'autres y semblent complètement insensibles, et tout cela se déroule sous nos yeux à un rythme follement soporifique.

Des cinq Amityville celui-ci est clairement le plus faible, le moins intéressant et le moins horrifique. Les acteurs ne sont pas foncièrement mauvais, mais ils ne sont vraiment pas aidés par le scénario, le réalisateur lui-même ne semble pas trop savoir quoi filmer pour nous faire peur (à part l'araignée visiblement achetée spécialement pour le tournage et utilisée autant de fois que possible). Amityville 5 récolte tout de même une toute petite pastille orange, mais impossible de sombrer plus sans passer dans le rouge.

Arflane