Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
Amityville 3
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
Richard Fleischer (1983)
   20 Juillet 2016  

Comme toute franchise horrifique des années 80, Amityville se devait d'avoir un volet en trois dimensions ! Et quel meilleur volet que le troisième pour être en 3D ? Reste maintenant à voir comment Amityville 3 s'intègre dans l'ensemble, s'il tient compte des deux premiers films ou s'il nous propose une nouvelle histoire toute fraiche.

Melanie et John sont deux journalistes qui enquêtent sur le surnaturel. Pour démasquer une escroquerie, ils se font passer pour un couple en deuil et se rendent dans la maison d'Amityville où une séance de spiritisme est censé leur permettre d'entre en contact avec leur enfant mort. Suite à cela, et après une petite discussion avec le propriétaire de la maison, John l'achète pour un bon prix et s'y installe. Lui qui ne croit pas au surnaturel devrait y vivre heureux sans difficulté. Mais la maison n'est pas tout à fait de son avis ...

Après deux films racontant relativement la même histoire, Amityville 3 reprend enfin la marche en avant et fait progresser quelque peu l'histoire de notre maison hantée favorite. Le scénario de William Wales opte pour une approche scientifique (ce qui a évidemment déjà été fait dans de nombreux films d'horreur) du sujet en mettant momentanément de côté les prêtres, l'eau bénite et les crucifix. Mais la science semble avoir des limites un peu trop contraignantes pour le monde de l'horreur et le scénario inclut tout de même quelques personnages naïfs, crédules et imprudents, histoire que les spectateurs aient tout de même droit à un peu d'action.

Vu qu'il s'agit d'un film en 3D nous avons évidemment droit à une multitude d'éléments projetés en direction de l'écran, qu'il s'agisse de mouches, de spectres, de meubles ou d'un frisbee, ce qui, sans lunettes 3D sur les yeux, manque cruellement d'intérêt. Et vu que le film est essentiellement orienté vers cette 3D, il ne reste plus grand chose pour divertir les spectateurs lambda que nous sommes. Quelques personnages qui croient au mal, quelques autres qui n'y croient pas, quelques apparitions de fantômes, un puit sans fond qui se transforme en jacuzzi et quelques "adolescents" qui jouent avec une planche de oui-ja.

Ce troisième Amityville manque d'originalité et l'argument scientifique, qui ne concerne finalement que l'introduction et la chute du film, ne tient pas longtemps la route, et les effets spéciaux semblent malheureusement avoir régressé d'un cran. Amityville 3 ne reçoit qu'une pastille orange et se conclut sur une situation amusante pour la suite des opérations. Voyons comment les scénaristes d'Amityville 4 vont se sortir de ce cul-de-sac épineux.

Arflane