Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
Amityville 2 : Le Possédé
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
Damiano Damiani (1982)
   19 Juillet 2016  

Le premier Amityville nous ayant semblé être une entreprise essentiellement opportuniste et pécuniaire, nous ne sommes pas étoné qu'une suite ait rapidement été envisagée. Il aura pourtant fallu attendre trois longues années avant l'arrivée de Amityville 2 : le Possédé, un film dont le titre vend quelque peu la mèche, mais on ne lui en veut pas.

La famille Montelli vient s'installer dans la maison qu'Anthony, le père, vient d'acheter. L'emménagement se passe bien et presque tout le monde est de bonne humeur. Mais certaines tensions existent au sein de la famille et elles ne tardent pas à faire surface, peu aidées par l'étrange atmosphère qui règne dans la maison et par les étranges événements qui surviennent rapidement. Et la situation ne va faire qu'empirer.

Amityville 2 débute de manière particulièrement familière. Une famille arrive dans notre maison préférée et s'y installe. En spectateurs avertis, nous nous sommes immédiatement demandé pourquoi cette famille a décidé d'acheter cette maison alors que deux autres familles y ont été massacrées récemment. Mais le sujet n'est jamais abordé dans l'intrigue, comme si le premier film n'existait pas et que les Montelli étaient les premiers à venir mourir ici. Amityville 2 n'est donc pas une suite du premier film, on peut tout au plus le considérer comme une préquelle, bien que les noms des personnages ne correspondent pas (la bande annonce confirme bien qu'il s'agit d'une préquelle, peut-être les noms des personnages a été changé parce qu'ils n'avaient pas reçu l'autorisation d'utiliser les vrais).

Le film est en fait basé sur un autre livre écrit sur les événements survenus dans la maison d'Amityville par Hans Holzer, un enquêteur sur le paranormal qui a tenu à donner sa version des faits. Le scénariste du film a du trouver plus simple de ne pas tenir compte du premier film et a préféré repartir de zéro pour ce deuxième volet. Au programme, comme l'annonce le titre du film, une possession. L'influence de la maison est un peu plus agressive que dans le premier Amityville et le fils aîné de la famille Montelli va rapidement en payer le prix. Un peu de parricide, de fratricide, un soupçon d'inceste, une grosse louche de religion et un prêtre plus présent que dans le premier film, et vous obtenez un film semblable mais suffisamment différent pour ne pas être une simple copie.

Amityville 2, un peu plus gore et graphique que le premier film, n'est pas tout à fait aussi bon niveau ambiance et suspens, mais il mérite tout de même une petite pastille jaune. Le prochain volet, titré Amityville 3D nous fait déjà un peu plus peur, les différents volets de franchises ayant subi un tournage en 3D étant généralement très moyens.

Arflane