Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
After Midnight
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
Jeremy Gardner, Christian Stella (2019)
   25 Février 2020  
After Midnight sur IMDb  

Lorsque nous avons vu que notre prochain film allait être After Midnight du duo Jeremy Gardner et Christian Stella, un franc sourire s'est immédiatement affiché sur notre visage. Pour ceux d'entre vous qui ne connaîtraient pas Jeremy Gardner, sachez qu'il est le réalisateur et scénariste et acteur de The Battery, un film post-apo zombie de 2012 que nous avions beaucoup aimé, et qu'il a joué dans et co-réalisé Tex Montana Will Survive! avec Christian Stella. Ne cherchez pas ce dernier dans notre blog, il s'agit d'une comédie et n'a pas sa place dans nos pages, mais n'hésitez pas à y jeter un coup d'oeil, il est à l'image de The Battery, simple et efficace.

Hank et Abby vivent une vie paisible et routinière dans la vieille et grande maison familiale de Hank. Mais un jour Abby s'absente, laissant une mystérieuse note. Dès lors Hank reçoit la visite, toutes les nuits, d'une étrange créature. Les jours passent, la créature repasse, et Hank peine à convaincre quiconque de son existence et de sa santé mentale. Et Abby ne revient toujours pas.

Gardner et Stella réalisent des films indépendants. Nous savions, en débutant After Midnight, que nous allions certainement avoir une nouvelle fois affaire à plus d'idées que d'explosions, à plus de dialogues que de cascades. Et sans surprises, c'est effectivement ce que nous avons reçu. Et là où certains réalisateurs/scénaristes n'ont parfois rien à nous raconter et parviennent à le faire avec un manque de talent assez remarquable, Gardner (et Stella depuis Tex Montana Will Survive!) parviennent à nous intéresser avec trois fois rien. Et c'est une nouvelle fois le cas dans After Midnight.

Et cet article devient du coup un peu pénible à écrire car, comme vous l'avez certainement vu en haut de notre article, nous avons été obligés de remettre une pastille orange à ce film que nous avons pourtant aimé. Mais notre affection pour le style des deux compères ne doit pas nous faire oublier que d'un point de vue horrifique After Midnight n'est pas exactement exemplaire. L'intrigue tourne beaucoup plus autour de la relation amoureuse entre Abby et Hank, le faisant avec un mélange d'humour et de sentiments, et l'élément horrifique (ou fantastique) semble presque avoir été ajouté pour ajouter un argument de vente supplémentaire au projet.

Non que l'élément fantastique, la créature, soit complètement bâclé, elle tient bien une place centrale dans le déroulement du scénario, mais la résolution de ce volet de l'histoire finit presque par être anecdotique. Mais comme nous l'avons dit (et c'est très important si Jeremy Gardner ou Christian Stella lisent cet article), nous aimons beaucoup le style et l'approche des deux réalisateurs et rien que pour ça nous aurions pu lui remettre une pastille jaune. Et il se peut que vous soyez vous aussi sensibles à ce genre de cinéma, aussi anecdotique soit la part horrifique du récit. Ne laissez donc pas cette pastille orange vous détourner d'un sympathique film qui, sur notre blog spécialisé dans l'horreur, peine par son trop léger quota de frissons.

Inutile d'ajouter que nous nous réjouissons du prochain film du duo, quel qu'en soit le genre, et nous n'hésiterons pas à venir vous en parler s'il devait figurer dans celui que nous privilégions ici.

Arflane