Warning: Use of undefined constant ph_articles - assumed 'ph_articles' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17

Warning: Use of undefined constant nomarticle - assumed 'nomarticle' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 17
5150 Rue des Ormes
de
Warning: Use of undefined constant ph_articles_real - assumed 'ph_articles_real' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant noid_article - assumed 'noid_article' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29

Warning: Use of undefined constant don - assumed 'don' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/92ade7e3363aa5b9cbccd9aa44530f20/web/passionhorreur/article.php on line 29
Eric Tessier (2009)
   20 Avril 2011  

Présent au festival de Gérardmer en 2010 mais m'ayant échappé jusque là, j'ai enfin réussi à mettre la main sur 5150 rue des Ormes.
Film canadien de 2009, il nous conte l'histoire de Yannick, étudiant en cinéma fraichement arrivé dans son nouvel environnement, qui décide de faire une petite reconnaissance à vélo. Très mauvaise idée vu qu'il tombe accidentellement sur un psychopathe (ou un justicier solitaire... au choix) qui le séquestre afin de protéger ses activités secrètes.

5150 ... n'est pas vraiment un film d'horreur. Au delà d'une ambiance glauque par moment et des activités meurtrières du "méchant", le film se concentre plus sur la psychologie des personnage et une certaine vision manichéenne de la vie. Scénario intéressant et personnages travaillés (servis par de bons acteurs), mais on pourra reprocher au film de stagner quelque peu dans son intrigue. Manque d'imagination ? de moyens ? d'envie ? Le film aurait probablement gagné en percussion avec 10-15 minutes de moins, mais la profondeur des personnage en aurait peut-être pris un coup.

Pas le film de l'année, mais une plutôt bonne surprise malgré tout

Arflane